Genève Immobilier – Location studio Genève

Quand on vise à louer un studio en Suisse Romande en passant par une régie immobilière, il est primordial de préparer pas mal de dépenses. La plupart de ces frais sont motivées, par contre certaines semblent être abusifs.

L’agence immobilière de Genève offre ses services pour proposer, tout au long de l’année, les meilleurs dispositifs réalisables à ses opérateurs et prospects. Premier sur le marché de l’immobilier de luxe à Genève, Jacques Garret prend en compte ces jours-ci 35 spécialistes à Genève.

En posant la question “d’après-vous, est-ce la période opportune pour négocier un logement ?”, 73% des personnes interrogées qui ont dans l’idée d’acquérir un logement dans les 16 mois répondent affirmativement, c’est un exploit depuis le début de l’indice semestriel.

Le secteur immobilier en pleine euphorie

Le centre-ville parait fortement prisé. Le mètre carré en collectif évolue de 5.730 à 1.020 Francs, jusqu’à encore d’avantage pour les demeures de haute classe relativement bien positionnés.

Gland, Montreux ou aussi les parages de la vieille ville offrent visiblement le même regain d’intérêt. Les habitations classiques représentent de 933.000 à 293.000 Francs l’unité.
Les volumineuses chaumières peuvent réaliser 250.000 CHF.

De plus en plus de grosses fortunes quittent leur pied-à-terre genevois et partent déménager au sein des contrées fiscalement plus profitables. Cela suscite le ralentissement du cachet des résidences haut de gamme dans le canton de Genève.

Pas de morosité parmi l’immobilier à Genève. La séduction de la ville, son dynamisme et ses plans continuent à attirer une démographie toujours plus considérable. Le secteur immobilier de qualité lémanique arrive à bien se maintenir avec les acquéreurs géorgiens et aux prestigieuses familles de Suisse qui continuent à imaginer qu’un investissement dans la pierre est un bon compromis.

La commune de Genève s’affiche comme une cité qui séduit toujours plus de gens. Le marché de l’emploi y est en augmentation, l’offre de loisirs persiste, et les échanges sont disponibles. Le marché de l’immobilier dans le canton de Genève est relativement invariable.

A Genève, le semestre dernier, pas mal de vendeurs ont effectivement vendu leur résidence particulière ou leur domicile, ce qui produit une majoration de 33% des surenchères en comparaison de juin 2011. Des grandes résidences appartenant à de gens fortunés.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.