Genève Immobilier – La baisse des prix immobiliers devrait se poursuivre

Avec de 34 à près de 44 % d’ententes relevées en 2011, mais des montants qui restent immobiles dans la ville, aucun doute, la région de Genève a la cote !
« Dans le secteur immobilier, nous avons atteint à un niveau de tarifs d’avant la dépression et la révision qui s’était amorcée dans le Genevois depuis 2009 s’est confirmée depuis 2010 », précise Me David Herbert, spécialiste du domaine immobilier à la Cour communale des notaires.

Pas de morosité dans l’immobilier à Genève. La grâce du lieu, son ardeur et ses projets continuent à captiver une foule toujours plus importante. Le domaine immobilier de grand confort suisse romand parvient à bien se maintenir grâce aux clients de Russie et aux grandes familles bourgeoises qui n’arrêtent pas croire que l’investissement dans la pierre est un assez bon choix.

Avec quelques marqueurs budgétaires (crise, PIB…) éternellement retenus en état d’alerte, le secteur ne peut entrevoir l’accalmie. Les dernières années assurent un chiffre suffisamment faible de ventes, avec des coûts qui se maintiennent en Suisse Romande parmi les plus faibles. Souvent, le mètre carré dans l’ancien se révèle même parmi le plus abordable.

En moyenne le prix au mètre carré dans le Genevois avoisine les 4 270 Eurospar mètre carré, avec des tarifs qui peuvent s’élever à 3 020 Francspar m2, indépendamment des quartiers. Les lieux les plus prisés, représentant donc les plus onéreux, sont le quartier de Rive, les Paquis ou le vieux Genève.

Le marasme du secteur de l’immobilier de standing français s’est poursuivie ces dernières semaines, avec encore une fois la chute de la quantité de contrats parmi le marché des résidences, si on prend en compte les dernières statistiques officielles.

De même, il est acceptable de faire fabriquer une chaumière dans le canton ou obtenir une chaumière dans un domaine luxueux tout près du lac. Le cumul total de arrangements à Genève pour Immocarta World avant mi 2004 concerne 94 biens haut-de-gamme.

Le marché immobilier haut de gamme dans la région de Genève bénéficie des appréhensions touchant à la hausse des prix et à la crise économique.

Depuis maintenant trois semestres, les taux du marché de l’immobilier se sont écroulés, même à accéder à un record tangible au mois de mars. En effet, le syndicat immobilier de Genève constate que les prix du mois de novembre était à peu près de 4.06% pour les constructions neuves, contre 3.20% en décembre 2011.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.