Immobilier – Acheter une villa à Genève

Quand on rêve de louer un loft dans le canton de Genève via une agence immobilière, il est primordial de se préparer à des frais. La plupart de ces frais sont motivées, en revanche certaines peuvent être abusives.Le secteur immobilier en Suisse tire avantage des doutes touchant à la hausse des prix et à la crise économique.

Avec de 35 à 44 % de transactions mentionnées en 2011, par contre des prix qui restent immobiles dans le Genevois, aucun doute, le Genevois a la cote !
« Dans le secteur immobilier, nous sommes revenus à un niveau de prix post dépression et la révision qui s’était installée dans la région depuis 2007 a été confirmée après 2008 », précise Me David Perrin, familier du secteur immobilier à la Chambre nationale des députés.

En Suisse Romande, le semestre passé, de multiples vendeurs ont véritablement pris la décision de vendre leur demeure ou leur résidence, ce qui cause une majoration de 59% des promesses relativement à novembre 2012. Des résidences principales que possèdent de gens riches.Légère décroissance des tarifs dans le marché de l’immobilier haut de gamme en Suisse Romande pour amorcer l’année 2010… Genève Immo, qui va publier la 59ème collection de son rapport mensuel, mentionne ainsi un recul de 1,1% pour les logements situés dans la capitale au mois de avril.

Le domaine immobilier en pleine euphorie

Le centre semble fortement recherché. Le mètre carré en collectif change de 2.560 à 4.580 Francs, même encore plus pour les maisons de haut rang très bien localisés.

Nyon, Versoix et aussi les environs des parcs connaissent visiblement le même regain d’intérêt. Les constructions classiques coûtent de 275.000 à 376.000 CHF l’unité.
Les larges propriétés peuvent s’élever à 660.000 CHF.

Les clients huppés d’Arabie ou du Golfe Persique, amateurs de capital parisien, ont de quoi se faire plaisir. Les logements de charme déferlent dans les agences de l’immobilier après quelques années extrêmement terne.

Bien simplement, le marché immobilier de luxe à Genève est également le moins influent de tous. « Le secteur est choisie par les acquéreurs suisses », relève Mr Nicolas Girard.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.