Immobilier – Le marché immobilier dans la ville de Genève

Courant mai, le prix du secteur immobilier en Suisse Romande ne donne aucun indice de fragilité, bien contrairement. De ce fait les sommes progressent intensément.
La baisse du domaine n’est pas identique sur l’ensemble du pays.

Selon une enquête française analysée par Real Estate World, le secteur de l’immobilier dans le canton représente le premier au monde par rapport à la surestimation des factures en fonction du revenu des familles.

En moyenne le prix au m² dans le canton approche les 9 270 Eurospar m2, jusqu’à des prix pouvant atteindre 8 710 €par mètre carré, selon les quartiers. Les secteurs les plus répandus, donc les plus exorbitants, sont le quartier de Rive, Cornavin ou le vieux Genève.

De la même manière, il est possible de faire bâtir une maison sur Genève ou s’offrir une habitation dans un domaine royal tout près des parcs. Le nombre total de contrats dans le canton de Genève concernant Immocarta International avant fin 2004 se rapporte à 66 transactions de prestige.

Dans un domaine immobilier opportuniste, vendre correctement sa propriété ou son appartement n’est pas une affaire aisée : à combien vendre un bien immobilier dans le canton de Genève.
Mandater la mise en vente de votre demeure à un agent immobilier est de même un gage de confiance et de sérénité.

Les chalands toujours frileux

Les maisons atteignant plus de 3.000.000 d’euros s’amoncèlent depuis sept mois dans les devantures des cabinets expertes dans l’immobilier de luxe.

Le chef de file suisse du secteur immobilier de luxe, avec au moins 69 sociétés immobilières à Genève, a effectué un total d’opérations supérieur à 525.700.000 de CHF.

Vous cherchez des offres d’appartements mis en vente, sur le site immobilier de Genève, vous pouvez regarder dans environ 22 800 propositions immobilières d’appartements.

En étudiant l’étude statistique annuelle nationale des agences immobilières, le Groupement des agences immobilières du canton explique que 4775 villas ont été vendues en 2010 dans la région genevoise, ce qui signifie une stabilité en comparaison de 20l’année précédente.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.