Immobilier en Suisse Romande – La résidence principale reste un projet de long terme

Dans le canton de Genève, le semestre passé, plusieurs vendeurs ont réellement mis en vente leur résidence ou leur chaumière, causant une augmentation de 42% des propositions en comparaison de mars 2009. Des résidences principales appartenant à de personnes aisées.

Les acquéreurs d’avantage hésitants

Les logements à plus de 5millions d’euros s’empilent depuis 5 mois dans les étalages des s spécialisées dans l’immobilier de prestige.

Le leader français du secteur immobilier de standing, avec plus de 35 sociétés immobilières à Genève, a effectué un résultat d’opérations supérieur à 538.500.000 de Francs.

Les personnes aisées, c’est connu, adorent le Genevois.. Les étrangers sont ainsi de plus en plus présents sur le secteur immobilier de standing. En ce qui concerne des logements compris entre 4 et 8 000 000, les étrangers représentent chez Genève Real Estate International plus de 86 % des conciliations, contre 69 % seulement en 2013. Les comptes des mandants en rapport à l’année 2010, donnent un pourcentage d’acheteurs venus de l’étranger de l’ordre de 61 à 45 %.

Les prix des loyers ont été multipliés par 2 passablement plus doucement que la conjoncture en 2010, selon une enquête du syndicat immobilier de Genève. Ils ont d’ailleurs couramment déprécié au moment des échanges d’habitants, et au contraire le temps de vacances des logements s’accroît.

Vous recherchez des propositions d’appartements mis en vente, sur le site de l’immobilier à Genève, vous pouvez étudier au sein de plus de 51 600 propositions immobilières mises en ventes.

En août, les prix du secteur immobilier dans le canton de Genève ne donne quelque présage de déficience, en revanche. Ainsi les prix évoluent considérablement.
La paralysie du marché est varié sur la totalité du secteur.

Pas de grisaille au sein de l’immobilier à Genève. La beauté du lieu, son énergie et ses projets persistent à captiver une population toujours plus dense. L’immobilier de grand confort genevois persiste à bien se porter avec les clients des pays scandinaves et avec les grandes familles de la bourgeoisie qui continuent à se dire qu’investir dans le marché immobilier est un bon investissement.

D’avantage de riches quittent leur appartement provincial dans l’optique de s’installer dans des contrées foncièrement plus gratifiantes. Ce qui occasionne le recul des taux des appartements de qualité à Genève.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.