Immobilier en Suisse Romande – Le secteur immobilier à Genève

Avec de 32 à 45 % de compromis comptabilisées en 2012, par contre des prix qui demeurent immobiles dans Genève, aucun doute, le Genevois ne craint pas la crise !
« Dans l’immobilier, nous sommes restés à un niveau de prix d’avant la crise et la révision qui avait commencé en Suisse Romande depuis 2009 a été confirmée après 2011 », précise Me Fabrice Perret, expert des questions immobilières à la Cour syndicale des notaires.Au cas où on a besoin de louer un studio dans le Genevois via un agent immobilier, il est nécessaire de prévoir quelques dépenses. La plupart de ces dépenses sont confirmées, cependant certaines semblent être abusives.

Les villas ayant le plus la côte sont les habitats pas chers. De même pour perfectionner ce concept de campagne, il est nécessaire d’avantage privilégier les habitats compacts.

Le déclin de près de 33% des transactions de biens de luxe en 2009 a occasionné la fermeture de 4853 sociétés de négoce immobilières mais également le départ d’environ 13.400 emplois.
Le total des offres va sûrement de nouveau décliner d’avantage.

Le chaos du secteur immobilier de qualité français s’est acharnée l’an dernier, avec à nouveau une réduction de la quantité de compromis dans le marché résidentiel, selon les dernières statistiques officielles.

Selon une enquête internationale réalisée par La Marthe, le marché de l’immobilier à Genève représente le premier au monde par rapport à la surévaluation des tarifs par rapport au gain des ménages.En règle générale le tarif au m² dans la région de Genève tourne autour de 7 720 CHFau mètre carré, avec des montants qui peuvent atteindre 3 270 Euros/m², au regard des régions. Les points les plus considérés, qui représentent ainsi les plus hors de prix, sont le centre, Le quartier du Lac ou le quartier Liberté.

Conçue pour s’adapter divinement et harmonieusement avec la nature voisine, la maison a une décoration moderne.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.